Le beurre de karité utilisé en cosmétique

Un Marché en forte croissance

L’exportation du beurre de karité vers l’Occident se développe fortement sur le marché du cosmétique et de l'agroalimentaire (essentiellement pour le chocolat). Mais le prix auquel est acheté le karité aux femmes Burkinabés est dérisoire et le plus souvent elles vendent à perte.

L'Arbre de Karité

Cet arbre a une allure noble est robuste et mesure  environ vingt mètres. Cet arbre pousse à  l’état sauvage dans la savane arborée, avec une pluviométrie de mille mm, deux saisons distinctes et une saison sèche. L’arbre de karité peut vivre pendant 3 siècles, à partir de quinze ans il commence a produire des fruits, mais ce n’est qu’à vingt-cinq ans que la production est totale .La floraison se passe pendant deux mois, à la saison sèche. Les fruits mettront cinq mois pour mûrir. En moyenne, l’arbre de karité  produit quinze  à vingt kilogrammes de fruits, soit trois à quatre kilogrammes d’amandes. Ses fruits sont des noix ovoïdes de la forme d’un noyau d’avocat. Le fruit est vert sombre, de taille moyenne, a l’intérieur de la noix on trouve une amande blanchâtre très grasse.

La cueillette des fruits du Karité

Chaque jour, les femmes et les enfants ramassent les fruits tombés des arbres. Le transport de la récolte se fait grâce à de grands paniers ou de calebasses posées sur le haut de la tête. La cueillette doit être effectuée rapidement car si les fruits sont laissés trop longtemps au  sol, les noix de karité commencent à germer. On doit aussi faire preuve de précaution car  les fruits écrasés moisissent.

 

Composition du beurre de karité

Le beurre de karité vient du latin Prunus Armeniacab.
Il est composé de :
60-70% d’acide oléique
15-25% d’acide stéarique
5-15% d’acide linolénique
2-6% d’acide palmitique
<1% d’acide linoléique